Patchs à microstructures de FACTOR SKIN 53 : la technique innovante qui révolutionne l'application des produits cosmétiques

Patchs à microstructures de FACTOR SKIN 53 : la technique innovante qui révolutionne l'application des produits cosmétiques

Saviez-vous que même les produits cosmétiques qui contiennent les ingrédients actifs les plus transdermiques ne sont que partiellement absorbés par la peau ? C'est une réalité : seule une petite quantité de la formule est capable de pénétrer la barrière de l'épiderme et de remplir sa fonction dans l'organisme. Les chercheurs tentent chaque jour d'inventer de nouvelles techniques et méthodologies afin d'améliorer la pénétration des produits cosmétiques.

Ceci est dû au fait que la peau est une barrière qui empêche l'évaporation de l'eau et la pénétration de substances extérieures. La pénétration de principes actifs est donc très compliquée. Traditionnellement, l'administration des principes actifs était réalisée par injection au moyen de micro-aiguilles métalliques. Toutefois, cette méthode n'est pas à la portée de tous et ne constitue pas précisément le moyen le plus sûr d'introduire des substances dans le corps car elle expose le patient à de potentiels effets secondaires.

De nouvelles recherches ont prouvé l'efficacité des nouvelles micro-aiguilles en polymères biocompatibles et biodégradables, en améliorant la sécurité des applications et la capacité de fabrication. Ce sont ces techniques innovantes et éprouvées qui ont été intégrées aux patchs FACTOR SKIN 53 pour une pénétration efficace de ses principes actifs, l'acide hyaluronique et le facteur de croissance épidermique (EGF).

Dans le cadre d'une étude menée par le George Institute of Technology d'Atlanta, plusieurs essais ont été effectués afin de déterminer les paramètres optimaux de fabrication pour la matrice microstructurale et ont permis d'en conclure que le modèle le plus approprié était constitué de micro-aiguilles coniques composées de polymères biodégradables. Il a également été démontré que les microstructures biodégradables présentaient une résistance mécanique suffisante pour pénétrer dans la peau avec une grande marge de sécurité, sans douleur, créant des voies directes de transport transdermique et augmentant de manière exponentielle la perméabilité de la peau.

Lien vers l'étude

Plusieurs principes d'application permettent la délivrance transdermique par des microstructures. Il s'agit d'une part d'une procédure non douloureuse si on la compare à l'agressivité de l'injection avec une aiguille métallique car les microstructures solides créent de petites perforations dans la peau, idéales pour l'absorption des ingrédients actifs. D'autre part, les résultats obtenus grâce à la matrice de micro-aiguilles sont beaucoup plus efficaces que l'application topique de crèmes ou de sérums puisque les principes actifs sont administrés directement à travers la peau.

Les nombreuses phases du processus de recherche sur les patchs ont conduit au développement de plusieurs types de microstructures, chacune possédant ses propres caractéristiques et fonctionnalités. La technique utilisée pour fabriquer les patchs FACTOR SKIN 53 est le DAB, ou « gouttelettes produites par soufflage d'air ». Ce procédé a été mis au point pour permettre une fabrication sans rayons UV ni chaleur, lesquels sont susceptibles de provoquer la perte ou la dégradation des principes actifs.

Le principal avantage des patchs à microstructures réside dans le fait qu'ils sont indolores et faciles à utiliser par tous les consommateurs et qu'ils offrent bien plus de confort et de commodité.

Contrairement aux substances liquides nécessaires à l'application au moyen d'aiguilles, les micro-aiguilles permettent de répartir les ingrédients actifs dans un état solide plus sûr. De la même façon, l'utilisation de microstructures biodégradables constitue une solution respectueuse de l'environnement qui ne produit pas de déchets médicaux dangereux, tels que les aiguilles ou le verre.

Les patchs à microstructures pallient les inconvénients des systèmes existants d'administration de produits cosmétiques, tout en conservant les effets des méthodes d'administration au moyen d'aiguilles et de seringues. Pour toutes ces raisons, il s'agit d'une technologie prometteuse, très sûre et facile à utiliser. Les patchs FACTOR SKIN 53 sont entièrement composés de principes actifs qui pénètrent dans la peau pour s'y fondre grâce à l'humidité et mener leur action, comblant ainsi les rides et lignes d'expression de la zone d'application..

Les principes actifs (acide hyaluronique et EGF) d'un patch sont absorbés à 100 % par la peau, de manière prolongée. Lorsque l'on applique les patchs à l'endroit ciblé en les laissant au contact de la peau toute la nuit, l'amélioration est visible immédiatement après leur utilisation. Les patchs FACTOR SKIN 53 ne contiennent ni conservateurs ni additifs artificiels. Ils sont uniquement constitués d'acide hyaluronique et d'EGF, le polypeptide qui contient 53 acides aminés et stimule la division cellulaire.

Posted on 2018-10-25 0 3637

Leave a CommentLeave a Reply

You must be logged in to post a comment.

Blog archives

Blog categories

Latest Comments

No comments

Blog search

Prev
Next

No products

To be determined Shipping
0,00 € Total

Check out

DÉJANOS TU NÚMERO Y TE LLAMAMOS